L'aération, qu'elle soit réalisée de façon naturelle ou mécanique, est indispensable à l'obtention d'un air ambiant de bonne qualité.

Elle a pour priorité de satisfaire les besoins d'hygiène et de confort.

Elle vise en particulier à :

  • apporter de l'air neuf, afin notamment d'éviter les situations de confinement et permettent le bon fonctionnement des appareils de combustion. 

  • évacuer l'air vicié par divers polluants. 

  • lutter contre l'humidité et les condensations.

 

VENTILATION NATURELLE

La ventilation naturelle fonctionne grâce à 2 phénomènes physiques.
  • La convection : l’air plus chaud des pièces monte et créé une dépression qui amène de l'air froid, et donc de l'air neuf.
  • Le vent : le vent est une différence de pression, qui lorsqu'il souffle sur les ouvertures de la maison permet une circulation d'air à l'intérieur de celle-ci.
Il n'y aucun avantage à mettre en place une ventilation naturelle plutôt qu'une VMC, sauf peut-être sa gratuité ou l'absence d'encombrement dans le grenier...
 

VENTILATION SIMPLE FLUX

Parce que c'est un système simple, efficace, qui ne demande que très peu d'entretien et consomme peu d'énergie, la VMC simple flux a encore de beaux jours devant elle. C'est d'ailleurs le plus souvent ce type de VMC qui est choisi pour les maisons neuves respectant la RT 2012 au détriment de la VMC double flux. Pour les rénovations, elle reste un très bon choix.
Une VMC simple flux comprend un extracteur qui est situé généralement dans le grenier et qui aspire l'air dans toutes les pièces de service (cuisine, salle de bain, cellier, wc, etc...). L'extracteur crée une dépression dans la maison, obligeant l'air extérieur à s'infiltrer dans la maison grâce aux bouches d'entrées d'air situées généralement au-dessus des fenêtres. 
La VMC simple flux peut être auto-réglable ou hygroréglable.
  

VMC DOUBLE FLUX

Contrairement à un système de VMC simple flux, le double flux ne nécessite pas l'installation d'entrées d'air au-dessus de vos fenêtres. Le double flux va prendre l'air neuf à l'extérieur, va l'épurer grâce à ses filtres haute efficacité, puis l'insuffler dans les pièces de vie de votre logement par le biais de diffuseurs.
Il va également, comme une VMC traditionnelle, extraire l'air vicié des pièces "polluées" comme la cuisine, la salle de bain ou les WC.
Au centre de la VMC double flux se trouve un échangeur thermique ou ces 2 flux d'air vont se croiser. Le double flux va ainsi récupérer l'énergie des calories présentes dans l'air vicié puis les diffuser dans l'air neuf filtré, et donc dans votre logement.
Ainsi, en hiver, lorsque vous chauffez votre logement, l'air insufflé n'aura pas la température de l'air neuf extérieur mais sera tempéré par la chaleur de l'air extrait. Ce système vous permettra ainsi d'économiser jusqu'à 20% sur votre facture de chauffage.
  

refs 2015